Le Blog !
Blog beauté bio et naturelle Une noisette de bonne humeur dans vos cosmétiques bio !

Beauté Bio, pourquoi nous hésitons (moi aussi au début !)

Le 28 août 2011

Sur le papier, la cosmétique bio et naturelle a tout pour plaire. Ingrédients écolo et de qualité, aucun test sur les animaux, respect de la santé et de l’environnement, prix de plus en plus abordables... Pourtant, même si nous sommes d’accord avec ces principes, beaucoup d’entre nous hésitent encore à sauter le pas. Perplexité devant les odeurs et textures bizarres, budget limité, remise en cause de l’efficacité (si c’est naturel, ça ne doit pas marcher aussi bien que du chimique ?), nombreuses sont les raisons qui font que nous ne passons pas de la théorie à la pratique. J’ai eu les mêmes questionnements et je voulais vous faire partager mon évolution vers le bio ;)

Dans le dernier numéro de Psychologies Magazines, j’ai lu un dossier spécial "Bio : assumer nos contradictions". Et c’est bien de cela qu’il s’agit, la contradiction de dire à la fois "le bio c’est bien" et en même temps "le bio je n’en consomme pas" qui est évoquée dans cet article. Je me suis parfaitement reconnue dans cet état d’esprit, quelques années auparavant, quand j’ai découvert les cosmétiques bio. Moi qui était une fervente sur-consommatrice de produits de beauté conventionnels, autant vous dire que j’étais un peu déroutée devant ces "petits bonhommes verts". Voici donc ma propre expérience que je vous propose, mon cheminement vers le bio avec mes hésitations et mes appréhensions qui ont été les mêmes que la plupart d’entre nous. Ce n’est pas en un seul pas que je me suis mise au bio, mais bien en plusieurs étapes et même quelques "rechutes" si on peut dire, qui m’ont amenée à une conversion progressive du "chimique-synthétique" au bio.

L’attrait de la nouveauté

J’ai toujours été addict aux cosmétiques, et ce que j’aime par dessus tout, c’est d’expérimenter plein de nouveautés. Le bio était pour moi une nouveauté, et c’est pleine de bonnes intentions écolos que je me suis mise à essayer des cosmétiques bio. J’avais lu dans des forums sur internet, que des personnes ne mettaient plus de crèmes visage mais utilisaient à la place un mélange de gel d’aloé vera et quelques gouttes d’huile végétale. Voyant que les résultats mentionnés étaient satisfaisants et qu’on pouvait moduler le type d’huile selon son type de peau, j’ai foncé acheter mon tube de gel et d’huile de noyau d’abricot, réputée pour redonner de l’éclat ! Un peu déroutée par l’aspect huileux de ma peau suite à l’application du mixage, j’ai décidé de le réserver pour la nuit seulement. Et le matin, quelle surprise ! Ma peau n’était pas du tout grasse, elle était même matifiée tout en étant lumineuse et hydratée, un vrai bonheur ! J’ai utilisé cette recette quelques semaines, avant de me lasser et de me dire que décidément, les tubes et les pots de crème tout faits me manquaient trop... En effet, le mélange "roots" on ne peut plus simple m’a plu au début (pour sa simplicité justement), mais vraiment ce que je voulais retrouver c’était l’aspect sophistiqué, le plaisir des sens et le glamour qu’un produit tout-fait nous offre. J’ai donc testé plusieurs crèmes visage bio, tout comme je le faisais avant avec le non bio, pour trouver ce qui me convenait le mieux.

L’expérience du shampooing bio

Malgré le combo "naturel-nouveauté" qui m’attirait irrésistiblement, j’ai expérimenté uniquement petit à petit les produits bio, en commençant d’abord par les basiques shampooings et gels douche. Quand j’ai compris la raison pour laquelle ils ne moussaient pas et ne "glissaient" pas aussi bien que les classiques, je les ai tout de suite adoptés. En effet, les agents moussants et lissants des produits non bio sont le sodium laureth sulfate et les silicones, des ingrédients irritants et occlusifs pour la peau et polluants pour l’environnement. Mais face à cette nouvelle gestuelle difficile du shampooing qui ne mousse pas, dans ma tête je me disais qu’il ne lavait pas aussi bien, alors je me suis remise plusieurs fois à ré-utiliser du non bio... Non sans culpabiliser parce que je savais qu’ils n’étaient pas sains, mais les sirènes du marketing tout puissant étaient trop fortes pour moi faible femme ! Et quand j’ai appris que la quantité de mousse n’était pas proportionnelle à la propreté, et que le silicone ne faisait que gainer les cheveux pour leur donner un aspect lisse et brillant, alors qu’en fait à l’intérieur le cheveu étouffe et continue de s’abîmer, j’ai définitivement laissé tomber le non bio pour me convertir définitivement au bio. Puis j’ai revu ma façon d’utiliser le shampooing : j’en verse dans le creux de ma main et je mélange avec un peu d’eau pour créer une émulsion, puis je la verse sur mes cheveux bien mouillés, ce qui facilite vraiment bien la tâche !

Les évolutions du marché ont facilité ma conversion au bio

J’ai fait les mêmes expérimentations pour tous les types de produits de beauté et d’hygiène que j’utilise, les crèmes visage et corps etc, mais raconter toute mon histoire serait bien trop long ^^" En parallèle, je continuais bien sûr de finir mes autres produits non bio, tout d’abord parce que je déteste gâcher (jeter un produit non fini même chimique, hors de question !) mais aussi parce que je tenais à y aller progressivement. J’étais convaincue que le bio était bien plus qu’une mode, et surtout j’attendais de voir comment allait progresser ce secteur pour rendre les produits plus attirants et abordables (pour mieux me donner envie de les acheter !). Parce qu’il faut dire, les crèmes bio d’avant étaient hard-core niveau senteur, trop grasses et bien au-dessus de mes moyens à l’époque où j’étais encore étudiante. Depuis, les avancées technologiques et les prouesses marketing ont rendus les cosmétiques bio et naturels aussi attractifs et populaires que leurs confrères classiques. Désormais, les marques bio ont bien compris que brandir la carte du naturel ne suffit plus et qu’il fallait utiliser les mêmes méthodes de marketing-communication que les géants de la beauté pour se faire connaître du public : publicités dans les magazines célèbres, efficacité prouvée par des tests, actifs de pointe dans les formulations et le plus important pour moi, le plaisir d’utilisation (packaging, senteur, texture). Tous les magazines en parlent et tous les points de vente en proposent, ils sont partout !

A ceux qui resteraient bio-sceptiques, je me permets de leur poser cette question :
« “Vous qui utilisez des cosmétiques classiques, qu’est ce qui vous a poussé à les acheter à la base ?” »
C’est exactement la même question que je me suis posée pour le bio, et c’est à force de tests et de tâtonnements que je me suis fait ma propre opinion, avec mes bonnes et mauvaises surprises. Donc il n’y a pas de secret, pour savoir il faut essayer avant ! ;)

Une passionnée de cosmétiques bio est née !

J’adore observer ce milieu grandir et progresser, et pour moi c’est une grande satisfaction de voir que le bio n’est pas qu’une mode comme on le croyait avant, mais bien un état d’esprit durable. Et je suis toujours autant excitée de voir toutes les nouveautés qui poussent face à l’engouement et la démocratisation croissante des cosmétiques bio. J’ai créé ce blog il y a 2 ans pour parler des produits que j’utilisais, j’y ai présenté des grandes marques tout comme des petites, avec une passion grandissante et un éloge intarissable pour ce domaine. Je continue toujours de le faire, et la boutique en ligne en est le prolongement logique puisque j’avais envie de vous faire profiter aussi de mes coups de coeur beauté chez vous ! Ayanature est né d’une accro aux produits de beauté bio qui veut les faire découvrir à tous, qui apprécie la proximité avec ses clients et aime les chouchouter, et non un quelconque site qui veut vendre juste parce que c’est tendance. C’est donc avec fierté que je revendique être une fervente adepte des cosmétiques bio à 100% dont la mission est de conquérir le monde ! ^^

J’aimerais beaucoup connaître votre avis et votre expérience en beauté bio et naturelle ! Que vous soyez utilisateur/trice convaincu(e), occasionnel(le) ou pas du tout, venez donc en discuter ici :)

Rendez-vous sur Hellocoton !