Le Blog !
Blog beauté bio et naturelle Une noisette de bonne humeur dans vos cosmétiques bio !

L’histoire de Luigi, fervent supporter de 30 Millions d’Amis !

Le 27 octobre 2016

Wouf Wouf ! Je m’appelle Luigi et je suis le compagnon d’Ariane et Cédric, mes fidèles humains depuis un an déjà :D Cette fois, c’est moi qui prend le clavier pour vous raconter mon histoire riche en rebondissements ! Pour commencer, je suis né quelque part près de St Etienne en 2014 (c’est en année "humaine" il me semble), mais je ne me rappelle plus de ma maman et mon papa ni de mes frères et soeurs... A quoi ressemblaient-ils ? Etaient-ils tous aussi roux que moi (haha :D) ? Combien étions-nous de la même portée ? Où sont-ils partis ? Je n’en ai hélas aucun souvenir...

Mon compagnon de randonnée, toujours prêt à crapahuter !Ce dont je me rappelle très clairement...

... c’est le jour où j’ai rencontré une gentille personne qui m’a caressé la tête et m’a dit : "Viens avec moi, je vais te trouver un endroit où on s’occupera bien de toi, tu auras de la nourriture, un abri pour dormir et plein de copains avec qui jouer !" Moi qui adore jouer, manger et dormir (précisément dans cet ordre-là :D), je ne pouvais pas rêver mieux comme proposition ! Alors sans réfléchir, je décide de suivre cette personne si aimable vers l’endroit paradisiaque dont elle m’a parlé. Je pensais que nous allions nous y rendre à pattes, mais au lieu de cela, je vois ma bienfaitrice s’engouffrer dans une énorme machine surmontée de roulettes (*o*) J’avais déjà vu de loin ces grosses choses, mais leur vitesse, leur bruit et leur taille imposants m’ont toujours fait peur... C’est alors que l’humaine m’appela : "Allez monte, toutou !"

Je compris qu’il fallait que je la suive si je voulais avoir une chance de rejoindre son paradis, et puis je me disais que si elle était capable de le faire, alors je pouvais en faire autant. Aussi je pris mon courage à 4 pattes pour surmonter ma peur et sautai sur ses genoux ! Elle poussa un cri de surprise "Ahh ! Bon c’est bien, maintenant assis-toi à côté de moi" Je fis un petit bond sur l’autre siège et elle démarra. Ce bruit que je crains tant résonna alors dans toute la machine "VROUMMM !", alors par réflexe je me baisse immédiatement. Très vite, la peur fait place à la curiosité quand je m’aperçois que tout à l’extérieur est en train de bouger ! C’est incroyable, les maisons et les arbres tournent autour de moi et ils vont de plus en plus vite ! Je commence à apprécier ce petit tour, c’est super de voir défiler ces paysages aussi rapidement sans se fatiguer, et de sentir ce vent frais sur la truffe, c’est vivifiant ! Depuis ce jour, j’adore monter en voiture* :D

Hey souris pour la photo ! Nan je regarde la route... / Si quelqu'un pouvait fermer le store, ce serait cool >_<

L’arrivée au refuge

Quelques instants plus tard, nous arrivons devant un portail vert avec un panneau où il est écrit "Société Protectrice des Animaux". C’est de l’humain donc je ne sais pas ce que ça veut dire, en revanche je vois un dessin d’un chien et d’un chat souriants et je me dis qu’il s’agit sûrement des copains dont on m’a parlé ! Alors hop, je bondis hors de la voiture et je suis la personne qui ouvre le portail et m’amène dans une maison. Un humain nous accueille et pendant qu’ils se parlent, je me mets à fureter tous les recoins de cette pièce inconnue : que de nouvelles odeurs ! Appartiennent-elles à mes nouveaux amis ? J’avais hâte de faire leur connaissance, et j’espérais pouvoir retrouver ma famille aussi :)
On m’amena dans un enclos et j’avais à peine le temps de me retourner qu’on me ferma la porte à la truffe (ou l’expression "fermer la porte au nez", comme vous dites en langue humaine) ! Contrairement à ce qu’on m’avait promis, j’étais tout seul dans cette cage et je ne pouvais voir mes compagnons qu’à travers le grillage... que j’essayais chaque jour d’escalader pour les rejoindre et m’échapper de cet endroit* !

L’espoir de l’adoption

Hé oui, vous vous rappelez de Jazzy qui posait avec moi pour notre premier don de 2015 !Un jour, un jeune homme me rendit visite et il décida de m’emmener avec lui. YOUPI ! Je pouvais enfin quitter ma prison et en prime j’avais quelqu’un pour s’occuper de moi ! J’ai passé de bons moments avec cet humain, il m’a appris à m’asseoir* (aujourd’hui encore, je me demande quelle est vraiment l’utilité de cet ordre ?), j’ai beaucoup joué et j’ai appris à aller chercher la balle et la ramener pour qu’on me la relance encore et encore ! J’aimais beaucoup ce garçon, peut-être un peu trop puisqu’il était souvent agacé par mes fortes manifestations de joie à son égard. En effet quand je suis content, j’ai tendance à faire le fou, à sauter sur les gens et à mordiller leurs mains*, mais je n’y peux rien, c’est une réaction totalement incontrôlable pour moi ! Je suis à la fois tellement heureux de le voir, et tellement soulagé qu’il ne soit pas parti pour toujours, que ça explose en moi telle une bombe atomique ! Malheureusement, mon comportement excessif a fini par le convaincre de m’abandonner :( Je suis vraiment triste de me retrouver à nouveau tout seul, livré à moi-même et ne sachant pas quoi faire ni où aller...

Rencontre avec Joe Jazzy Black

C’est alors que je fis la rencontre d’un autre chien sur ma route. Il était plus grand que moi, le pelage et les yeux noirs, l’air fier et sauvage. "Salut, je m’appelle Jazzy. Tu m’as l’air paumé et affamé mon vieux, viens avec moi, je vais te présenter des gens bien sympa !" Je décidai de le suivre, en gardant en mémoire qu’on m’avait déjà fait cette promesse qui s’était avérée fausse, je restai donc sur mes gardes en attendant de voir. Il m’amena devant une jolie maison et se mit à aboyer en direction de la porte. Une femme l’ouvrit et s’exclama : "Oh c’est toi Jazzy ! Mais qui est-ce donc que tu nous a amené ? Ton nouveau copain ? Comme il est beau !". Son mari la rejoignit : "C’est vrai qu’il est beau, et il a l’air très gentil en plus. Justement, Ariane et Cédric voulaient adopter un chien, ça tombe vraiment bien !"

Luigi vous dit merci pour votre soutien à 30 millions d'amis !

Adopté pour de bon !

Depuis ce jour, je me la coule douce auprès de mes humains préférés qui me bichonnent (beaucoup) et me gâtent (jamais assez), me promènent à pattes et en voiture pour mon plus grand bonheur ! Parlons de mes maîtres, qu’est-ce que je pourrais bien vous dire pour les décrire ? Ah oui, Cédric est toujours devant son ordinateur à faire des bidouilles sur un site avec une tête d’écureuil (entre deux vidéos de chats débiles haha), tandis qu’Ariane passe ses journées à mettre des choses dans des boîtes pour les envoyer je ne sais où. Par contre, ce que je sais, c’est qu’à chaque fois que quelqu’un commande quelque chose sur ce site d’écureuil - qui bizarrement ne vend pas d’écureuil mais des flacons de toutes les couleurs - il y a une partie de l’argent (5 centimes) qui est reversée à la Fondation 30 Millions d’Amis. Cette association bien connue de tous les animaux est juste géniale : elle aide les animaux abandonnés à mieux vivre dans les refuges en attendant d’être adoptés. Ayant moi-même connu l’abandon et la vie en refuge, je peux vous dire que c’est très difficile et je ne peux que comprendre leur détresse qui fut la mienne.

J’aime mes maîtres, non seulement parce qu’ils m’aiment, mais aussi parce qu’ils sont engagés pour la cause animale et qu’ils ont donné 425€ pour l’année 2015 : ça en fait un gros paquet de croquettes pour mes potes ! C’est pourquoi je tiens à les remercier eux ainsi que vous tous qui achetez des boîtes sur le site des écureuils, un grand MERCI pour votre soutien à cette formidable association qui oeuvre pour le bien-être animal !


Voilà, c’était Luigi en direct du blog de l’écureuil ! (Excusez les fautes de frappattes ^^")

30 millions d'amis, dont un petit Luigi ^^

* Si toute l’histoire n’est que pure fiction, les phrases soulignées sont des traits de caractère bien réels concernant Luigi. Les événements ont simplement été imaginés pour essayer de comprendre son comportement : oui il a vraiment été accompagné par Jazzy qui est le chien des parents de Cédric, il adore monter en voiture, saute dans tous les sens quand il fait le fou, ramène la balle pour qu’on lui lance (je n’avais jamais vu un chien faire ça avant lui :D) et angoisse dès qu’une personne s’en va ou lorsqu’on le laisse seul ne serait-ce qu’un instant. Traumatisé à vie par l’abandon, Luigi ne supporte pas la solitude et c’est pourquoi il nous fait la fête avec autant d’enthousiasme lorsqu’il nous voit, que cela soit au bout de 2 minutes, 2 heures, 2 jours, c’est pareil pour lui : il veut rester avec nous pour toujours. Même si je ne pardonne pas l’attitude irresponsable de son ancien propriétaire, je suis reconnaissante que cet abandon m’aie offert la joie de recueillir un petit chien adorable et plein de vie, ce dont je rêvais depuis toute petite.
Oui mon Luigi, je t’aime fort et je te promets que je ne t’abandonnerai jamais ! <3

Rendez-vous sur Hellocoton !