Le Blog !
Blog beauté bio et naturelle Une noisette de bonne humeur dans vos cosmétiques bio !

La transparence des listes de composants

Depuis le 1er janvier 1998, le 6e décret modificatif de la Commission de l’Union européenne rend obligatoire la déclaration des composants des cosmétiques en se basant sur le système européen INCI : International Nomenclature of Cosmetic Ingredients. Cette mesure contribue à la protection du consommateur, car il dispose désormais des informations complètes sur les produits qu’il achète et utilise, afin de lui permettre de faire ses choix en toute connaissance de cause. De plus, les personnes souffrant d’allergie sont maintenant en mesure d’identifier sur les emballages les allergènes auxquels ils sont sensibles, et d’éviter d’entrer en contact avec ses derniers.

Bien qu’il représente une grande victoire tant attendue par les associations de consommateurs, le système INCI se révèle laborieux car les substances naturelles portent les noms botaniques choisis par le grand médecin naturaliste suédois Carl Liné (1707-1778). Ce qui donne « Simmondsa Chinensis » pour désigner l’huile de jojoba, termes difficiles à déchiffrer pour un non initié. En revanche, la dénomination « Jojoba Oil » de la nomenclature CFTA (Cosmetic Toiletries Fragrance Association) aurait été plus compréhensible pour tous. A ce titre, le Lexique des composants inclus dans « La Vérité sur les cosmétiques » apparaît comme une véritable bible recensant 1 200 ingrédients utilisés dans la production des cosmétiques, en indiquant leur fonction, leur nature, ainsi que leur degré de toxicité et leur conséquence sur l’environnement. Ce répertoire représente une aide précieuse pour toute personne souhaitant s’informer sur les ingrédients, mais ne possédant pas de formation en chimie ou pharmacie pour comprendre les noms latins des composants.

Rendez-vous sur Hellocoton !